26/11/2009

La visite de Patrick Tombelle...

Le vendredi 11 décembre à 18 H, dans ma classe (local 8 de l' IEPS) j'aurai l'honneur d'accueillir mon collègue et ami Patrick pour une conférence/présentation de son travail de photographe...

Un rendez-vous à ne surtout pas manquer en cette veille de vacances !

Ci-dessous, vous pouvez lire le texte/réflexion qu'il me propose pour illustrer son travail.

Invitation cordiale à tous !

01207

Et si je devais montrer mes photographies pour une dernière fois, pour en faire une dernière exposition, que montrerais-je ?

Au départ du questionnement sur cette possibilité qui m'est soudainement et récemment apparue, le désir de comprendre, encore une fois, ce qu'est une photographie a produit le choix d'images que ce petit livre contient.

Issues de reportages divers, ne traitant ni d'un thème particulier ni d'un sujet localisé dans un temps ou dans un espace déterminés, ne prétendant ni à la grandiosité de la rétrospective ni à la solennité d'une sélection finale - la recherche s'est plutôt effectuée dans un stock d'images parmi les moins montrées -, mon choix a été dicté par ce simple critère : la photographie présentée est-elle une vraie image ?

Ici, la question n'est pas de savoir si une photographie est sans retouche ou si elle a subit une quelconque forme de trucage, ce qui aux dires de certains lui ferait perdre sa qualité de vérité, de véracité. Non, c'est d'autre chose dont il est question. Qu'est ce qu'une "vraie image" en photographie ? Qu'est-elle pour moi, puisque je ne peux vous offrir ici que ma conviction personnelle sur ce point. Je vais essayer d'y répondre le plus simplement possible.

La photographie est liée à la lumière et c'est elle qui autorise, par l'artifice technique de l'appareil photographique, la capture, dans une surface donnée, d'un instant choisi. Elle permet donc, et c'est cela sa particularité comme moyen d'expression, de saisir en une fraction de seconde un instant fugace, mouvant, issu de la vie. Pour moi, l'idée de l'instant photographique est liée à la notion d'image vraie.

Dans la prise de vue photographique, deux instants s'unissent. D'une part, la réalité, comme une suite d'instants s'enchaînant sans discontinuité, en comporte parfois un, particulier, dont la qualité première est de concrétiser, de symboliser, de résumer, de condenser l'essence même de l'événement s'inscrivant dans cette réalité. C'est le premier instant, celui du monde autour de nous. D'autre part, le photographe, comme un être fait d'états émotionnels et intellectuels, de préoccupations, de désirs, de passions, de préjugés, d'appréhensions et de bien d'autres choses encore, se trouve être là à un moment singulier de cet événement. L'instant qu'il va choisir pour appréhender l'événement va être teinté, immanquablement, de son propre état. Cet instant, le second, est celui du monde à l'intérieur de nous, celui de cet homme appelé photographe. Les deux mondes s'unissent quand, dans un nouvel instant unique et autonome, à la frontière du magique, de l'incompréhensible, de l'ineffable mais aussi sous l'effet d'un état d'attention, de tension, de précision et de conscience aiguës, les deux instants se fondent pour ne plus former qu'une entité : la photographie vraie, la vraie image où vérités de l'événement et du photographe se confondent dans une harmonie momentanée mais oh combien précieuse. 

Ainsi, tout comme celle recueillie par compassion sur le linge de la Véronique biblique, l'image, surpassant à la fois l'événement et celui qui le rapporte, peut alors entamer sa carrière et devenir une vrai image, une vera icon"

46725

18621

40724

                                                                                                             Patrick Tombelle 

Son site :  www.tombellephotos.com


23:45 Écrit par Samuel Delcroix dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.